logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/09/2013

Vive les technologies pour l’autonomie ?

Connaissez-vous toutes ces aides techniques, toutes ces technologies qui peuvent répondre à des besoins d'aide,à sécuriser le logement ?

Ainsi le mot "Domotique" traduit-il des volets roulants et des ouvertures de portes à distance, des visiophones pour vérifier qui veut entrer, des chemins lumineux au sol pour se diriger la nuit...
L'ergonomie d'une salle de bain invite à poser des barres d'appuis, changer la baignoire en douche (idéalement avec siphon au sol), dans une cuisine des placards à hauteur variable évitent de tomber d'un tabouret en ayant voulu atteindre un rangement trop élevé.

Les technologies de la  communication (tablettes, téléphones mobiles, smartphones) révolutionnent la relation avec ses proches (mails, Skype) mais aussi avec son réseau d'amis qui peut s'ouvrir de proches en proches.

Les technologies peuvent aussi sécuriser (télé-alarme, télé-surveillance, capteurs, vidéo-surveillance, systèmes de géolocalisation…) en laissant une liberté même relative .
La télémédecine se déploie. Accompagnée de professionnels de santé (infirmiers), elle peut permettre de dialoguer à distance avec un spécialiste inaccessible.

Alors oui, vive les technologies pour l’autonomie.
Les produits et les services se démocratisent. Le gouvernement actuel mise sur cette Silver Economie pour booster les initiatives, les filières, les emplois.

Quelques bémols toutefois : ces technologies doivent être vraiment utiles dans le quotidien, sinon on les considèrera comme des gadgets vite oubliés dans les tiroirs (comme ces boitiers de téléalarmes tellement stigmatisant). Elles doivent être accessibles financièrement et non intrusives. Quant aux données récupérées par les éventuels capteurs ou caméras : il s'agit de vérifier à qui elles servent ? pourquoi ? qu'en est-il de leur stockage ?
Concernant les bracelets ou montres de géolocalisation, le ministère réfléchit à juste titre à une charte éthique. Et attention aux abus commerciaux (cf. ces contrats abusifs pour de la téléassistance par exemple).

Mon conseil : demandez une évaluation à domicile et les avis de spécialistes (ergothérapeutes notamment) via votre caisse de retraite, votre mutuelle, voire le clic : centre local d'information et coordination. Et sachez que vous avez toujours un délai pour tester un produit avant de l'acquérir définitivement !

06/09/2013

Rien ne remplace l’activité physique

Changer vos habitudes de vie peut vous sauver la vie !
Des études scientifiques attestent aujourd’hui qu’aucun traitement, aucun régime n’égale l’efficacité d’une activité physique continue. Au moins trente minutes de marche rapide par jour, au moins trois heures par semaine d’activité disons intense, réduit de 30% la mortalité et de 60% le risque de diabète.
Qui dit mieux ?

Pas dans mes habitudes, dans ma culture, trop d’activités, fatigue(s), lieux d’activités éloignés, douleurs, pas de temps pour moi … On a tous les meilleures raisons du monde de ne pas pratiquer d’activité physique adaptée. Or même pour les maladies les plus terribles (cancer, Alzheimer…), les médecins militent aujourd’hui pour une pratique la plus intense possible. Et s’occuper de soi permettra d’accompagner plus longtemps un proche qui en a besoin.

Comment trouver l’envie de s’y mettre et tenir dans le temps ?
A chacun sa méthode pour pratiquer seul, avec son proche malade, avec des amis. Les mairies, les CCAS (Centres communaux d’action sociale), les Clic (Centres locaux d’information et de coordination) recensent l’offre locale. Des associations fleurissent un peu partout pour favoriser l’activité physique des seniors : Siel Bleu, la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire, Générations mouvement (anciennement « Les Ainés Ruraux ») et ses milliers de clubs…

Positionnez votre activité physique comme l’un de vos rendez-vous incontournables, chaque jour, dans votre agenda. Elle deviendra une évidence, pour vous, pour la personne aidée, et ses bienfaits vous raviront (humeur, sommeil, appétit...).
Demandez conseil à votre médecin.

N’attendons pas que l’activité physique soit prescrite sur ordonnance pour la suivre!

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique