logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/12/2013

Label Humanitude des maisons de retraite

A côté des accueils de jour, petites unités de vie, logements-foyers, résidence services, les maisons de retraite se médicalisent. On les appelle aujourd’hui les EHPAD : établissements pour personnes âgées dépendantes, qui accueillent donc, comme leur nom l’indique, des personnes fragilisées ou malades.

Dans l’annuaire d’Agevillage (sur la droite de ce blog), nous référençons et mettons à jour toutes ces maisons. Mais ce que l’on entend souvent, c’est : trouvez-moi le meilleur établissement pour mon proche, au meilleur rapport qualité-prix (pour 2 200 euros/mois en moyenne), où le personnel est attentionné, disponible, gentil.
Des classements, des palmarès des maisons de retraite sont régulièrement publiés, mais que jugent-ils ? L’hôtellerie, le cadre de vie, le jardin… Difficilement la qualité des soins.

Parmi les approches non médicamenteuses, nous enseignons l’Humanitude dans ces EHPAD (150 techniques de prendre soin et une philosophie pour toujours s’ajuster à chaque personne). L’impact de ces formations est spectaculaire sur la qualité de vie des résidents, mais aussi des soignants. Mais il n’est pas facile d’implanter dans le temps ces nouvelles pratiques qui bousculent les habitudes, les organisations.
Certains établissements pilotes y parviennent et ont souhaité le faire savoir à leur pairs, aux familles, aux élus.

Nous avons créé avec eux une association qui labélise à partir d’un référentiel de 300 critères autour des 5 principes de l’Humanitude :
- Pas de soins de force, sans abandon de soin
- Vivre et mourir debout (éviter les grabataires)
- Respect de l’intimité, de la singularité
- Ouverture de la structure sur l’extérieur
- Lieu de vie, lieu d’envies

Quatre EHPAD sont aujourd’hui labélisés, malgré les contraintes réglementaires et budgétaires…
Ils montrent la voie !

Commentaires

merci pour ce blog ces notes éclairantes

Écrit par : ventdamont | 05/12/2013

Ma maman est depuis Juin 2013 dans un EHPAD De St vincent de Mercuze 38660
Bien que le personnel soit gentil, il est loin de pouvoir être à l'écoute des résidents.
Beaucoup de grabataires dans cette maison. Des gens qui crient toute la journée pour qu'on s'occupe d'eux. Ma maman s'ennuie beaucoup et son dégré d'autonomie a beaucoup baissé;
Comment choisissez-vous les EPHAD dans lesquels vous enseignez l'Humanitude ?

Écrit par : COLMAGRO MARTINE | 08/12/2013

Bonjour

ce sont les maisons de retraite qui choisissent au vue de leur projet d'établissement, de former leur personnel à l'Humanitude.
10% d'entre eux décident d'avancer vers le Label (respecter les 5 principes déclinés en 300 items).
Seuls 4 sont labélisés à ce jour, mais ils montrent que même si ce Label est exigeant, il est abordable au regard des contraintes de ces établissements.

Plusieurs établissements en France sont "En route vers le label Humanitude".
A suivre sur l'annuaire d'Agevillage.

Bien cordialement
Annie de Vivie

Écrit par : de Vivie Annie | 09/12/2013

Que cet article fait du bien à lire ! Comme on aimerait qu'il débouche vite sur des REALITES !!! Hélàs ! Pour avoir vu comment on s'occupait de mes vieux parents en EHPAD (ils sont décédés depuis 6 mois tous les deux), je peux vous assurer que cela ne me parait pas gagné ! Manque criant de personnel, des soignants peu ou mal formés, des personnes mal encadrées et des services aux dysfonctionnements multiples...sans parler de ceux ou celles qui n'ont absolument pas les compétences ni le "feeling" indispensables pour bien s'occuper de pensionnaires très âgés mais encore en vie...de gens fort handicapés mais aimant les gens, les échanges, la vie... de vieillards souffrant mille maux mais désirant qu'on les écoute, qu'on prenne le temps nécessaire pour les soins, pour les repas...et le reste, etc...
J'ai terriblement souffert d'avoir été témoin d'abominables comportements de la part de personnels censés apporter apaisement, réconfort ; au lieu de cela, des réflexions intolérables, un manque de contrôle de la part des responsables, pas de communication, pas de prise en compte de besoin EVIDENTS (Ecrire en gros caractères pour ceux dont la vue a baissé ; parler distinctement et s'assurer qu'on a été entendu et compris ; "sentir" que le besoin d'activités avec les autres est bien là...mais qu'il faut aller chercher puis reconduire ces malheureuses têtes blanches, etc.....
mes parents sont morts à 98 ans. Certains pensent : "leur vie a été très longue, on ne peut pas faire l'impossible..." C'est évident, ce n'est d'ailleurs jamais ce qu'ils ont demandé. Ce qu'ils ont voulu durant TOUTE LEUR VIE c'est rester digne et être traités avec respect...hélàs, hélàs, je suis au regret d'affirmer que ce vœu n'a pas été exaucé...

Mille fois d'accord pour ces principes d'humanitude (Je n'aime guère ce mot...), mais je me répète, du cœur, de l'intelligence, de la compassion, du temps aussi seraient déjà beaucoup si on pouvait l'observer partout ! J'ai 70 ans : En aucun cas je ne veux aller dans ce type d'établissements qu'on appelle les EHPAD : trop peu de personnel compétent et empathique, peu ou pas de contrôles et/ou évaluations valables, pas assez d'argent accordé par les politiques de toux bords...ça fait beaucoup, non ?

Écrit par : MORTEAU | 10/12/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique