logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/02/2015

Les aidants et le grand froid de l’hiver

Un froid glacial s’est abattu sur la France ces derniers jours. Plus ou moins intense en fonction des régions mais toutefois présent partout. L’occasion de rappeler que les personnes âgées sont particulièrement fragiles et sensibles aux baisses de température. Quelques précautions permettent d’en limiter les effets.

La première est de les inciter, lorsque le froid est vraiment mordant, à rester chez elles, en vérifiant qu’elles ont de quoi manger et boire. Le conseil parait évident mais l’expérience prouve que ce n’est pas toujours le cas.  Les centres communaux d’action sociale (CCAS) des villes et des villages ont souvent des services de portages de repas, en cas de besoin.
 
Suggérez-leur aussi de chauffer leur logement, sans surchauffer et tout en continuant d'aérer toutes les pièces au moins une fois par jour.
Si la personne est obligée de sortir, incitez-la à bien couvrir ses mains, pieds, tête et cou, les extrémités étant toujours les plus exposées.
Enfin, si la personne vit seule, pensez à prendre régulièrement de ses nouvelles (et de celles de son entourage).

Le ministère de la Santé a aussi mis en ligne des préconisations pour le grand public. Pour les consulter, c'est ici.
 
Le grand froid fait aussi prendre conscience que le logement se situe dans un endroit trop reculé, est mal adapté, inchauffable… Des solutions d’hébergement temporaire sont aussi à envisager (pour un à trois mois). Sur le portail de l’accueil temporaire, vous pouvez voir les places disponibles selon votre handicap et votre localisation.  
 
Bel hiver à tous !

23/12/2014

Alzheimer : aidons les aidants !

Après les rencontres scientifiques de la CNSA début novembre sur les aidants, France Alzheimer a récemment présenté ses travaux sur les proches aidants de personnes malades.

Les aidants sont majoritairement des femmes (60%), soit des conjoints qui sont âgés en moyenne de 75 ans, soit des enfants âgés de 52 ans. Ils sont proches géographiquement voire cohabitent avec la personne aidée.

Ils consacrent plus de 6h d’aides effectives chaque jour pour un coût de 20 à 30 000 euros par an.

Un aidant sur trois de malades Alzheimer voit sa santé affectée par cet investissement (fatigue, anxiété, dépression).

L’étude montre aussi les aspects positifs pour les aidants : gratifications, sentiment d’utilité, acquisition de nouvelles compétences, création de nouveaux liens sociaux…

Mais ces aidants ont besoin d’aide. La prochaine loi d’adaptation de la société au vieillissement reconnaît les aidants et propose un « droit au répit » de 500 euros par an pour les situations les plus difficiles.

« Ce n’est pas suffisant » pour France Alzheimer, d’autant que le problème du « reste à charge » en maison de retraite a été repoussé sine die.

Heureusement des entreprises se mobilisent pour aider leur salariés aidants, à l’image de Casino qui propose de mutualiser des journées de congés (à partir de jours de RTT donnés par les salariés).

En un mot, aidons les aidants !

23/07/2014

Trouver des aides l'été pour veiller sur nos proches

L’été est une période heureuse et compliquée quand on aide un proche âgé malade, fragilisé.

Heureuse parce que le temps est radieux et que l’on va sortir, voir la famille et organiser des vacances (elles sont nécessaires pour se ressourcer et revenir en forme).

Compliquée car il va falloir organiser l’aide du proche à la maison (et remplacer les aides à domicile qui elles-aussi partent en congés), trouver un accueil temporaire… Les collectivités locales se mobilisent : il ne faut pas hésiter à les contacter pour référencer votre proche dans leur fichier en cas d’alerte canicule par exemple.

On peut aussi compter sur les voisins solidaires, de plus en plus sensibilisés et accompagnés.

Le Président de la République a retenu la mobilisation nationale de lutte contre l’isolement des plus âgés (MONALISA. Il veut aussi ouvrir 100 000 services civiques pour les jeunes qui vont visiter et rendre de menus services aux personnes âgées fragiles, malades, isolées.

Vous pourrez aussi compter sur la plateforme nationale « voisins solidaires, Voisin’age pour trouver des bénévoles près de chez vous, le dispositif Caus’on pour des visites de courtoisie dans la Creuse.

Vive l’été solidaire !

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique